http://Slide%202

Statut

Caractère Pontifical, épiscopal et autonome des Œuvres Pontificales Missionnaires

15. Les Œuvres Missionnaires furent reconnue Pontificales après s’être solidement enracinées et après avoir acquis un caractère international. Cette reconnaissance fut accordée aux trois premières Œuvres – Propagation de la foi, Saint Pierre Apôtre, Sainte Enfance, le 3 mai 1922 par le Motu Proprio Romanorum Pontificum de Pix XI . L’Union Missionnaire du Clergé devint Pontificale par un Décret de Pie xii LE 28 OCTOBRE 1956. Ce titre, garantie d’une pleine ecclésia lité, favorise une meilleure universalité et comporte un caractère organique structurel plus cohérent.

16. D’une manière spéciale, les Œuvres pontificales Missionnaires sont à la disposition du Pontife Romain, Chef du Collège des Evêques, principe et signe de l’unité et de l’universalité de l’Eglise. En vertu de son ministère, le pasteur Suprême connait et ressent plus que quiconque les urgences et les besoins de toutes les Eglises et de chacune d’entre elles. C’est à lui qu’il revient de rappeler aux autres pasteurs leur responsabilité missionnaires universelle et de les inviter à un effort commun, avec lui, pour l’évangélisation du monde Confiée par le Saint Pierre à la Congrégation pour l’Evangélisation des peuples, les Œuvres suivent ses indications et à différents niveaux de responsabilité, développent un projet et une collaboration en vue du ministère de l’Evangélisation universelle.

17. « Bien qu’étant les Œuvres du Pape, elles sont aussi celles de l’Episcopat et de tout le peuple de Dieu ». Voilà pourquoi ces Œuvres « pontificales » sont et demeurent des « Œuvres épiscopales » enracinées dans la vie des Eglises particulières. Promues par les Evêques au niveau diocésain et national, ces Œuvres dépendent légitimement et également d’eux dans le cadre de leur propre compétence, en tenant compte de leur caractère pontifical et dans le plein respect de leurs Statuts. Leur service en faveur de la mission. Pour le caractère épiscopal de leur service ecclésial confère aux Œuvres une raison supplémentaire pour chaque Diocèse, en effet, ces Œuvres constituent l’instrument et spécifique, privilège et principal pour l’éducation à l’esprit missionnaire universel, pour la communion et la collaboration inter-ecclésiale afin de servir l’annonce de l’Evangile.

18. Historiquement accordée à ces Œuvres, nées du zèle de laïcs et de prêtres passionnées par la mission, la reconnaissance du caractère « pontifical » et «épiscopal »
N’entrave en rien leur autonomie, mais amplifie, renforce et garantit leur exercice. L’autonomie des œuvres consiste dans le maintien de leur identité et de leurs objectifs.

Oeuvres

Loharano nipoiran’ny Asa Fampielezana ny Finoana:

1 – Ny vavaka
2 – Toriteny reny tany am-piangonana
3 – Zava-nisy ara-tantara (korontana ara-politika, ny firehan-kevitra vaovao maro nipoitra tetsy sy teroa…)
4 – Firotsahana an-tsehatra

Fomba nentiny nanohana sy nampivelarany ny Asa Fampielezana ny Finoana:

1- Fampiroboroboana ny fitoriana ny Vaovao Mahafaly eran-tany.
2-Fanampiana amin’ny fanorenana ny fiangonana na fanamboarana trano ilaina amin’ny fanentanana; fampitaovana ny Misiôna, fanofanana katesista.

Ny volana OKTOBRA no natokana hankalazana ny
ASA FAMPIELEZANA NY FINOANA

« Ho renin’ny pretra marobe tsy tambo isaina amin’ny tany misiôna » io no lalana tsapany fa niantsoana sy nanirahan’Andriamanitra azy

Antom-pijoroan’ny sapan’Asan’i Md Piera Apôstoly

1 – Hampijoro ary hampiroborobo ny fiantsoan’Andriamanitra ho Pretra sy Relijiozy amin’ny tany misiona.
2 – Miezaka mitondra fanampiana mivantana ho an’ny asa misiona eran-tany ampinoana sy fahatokisana ny Fanahy Masina.
3 – Manentana ny mpikambana hivavaka am’pinoana mba hitombo zotom-po hitia sy hanompo maimaipoana ny Pretra sy Relijiozy teratany, ka ho afaka hampibebaka ny mpiary tanindrazana aminy.

Ny Alahadin’ny « Mpiandry ondry tsara » no natokana hanentanana sy hanangonana izay foy hanoanana ny Asan’
i Md Piera Apôstoly

Tanjon’ny Sampan’Asan’ny Ankizy Misionera:

1 – Mamelona, mikolokolo, ary manabe ny toe-po sy toe-tsaina misionera ao amin’ny ankizy hahatonga ho olon’ny Fiadanana sy olon’ny famindram-po
2 – Mikolokolo sy mamelona ny fiainam-pinoan’ny Ankizy
3 – Manabe azy hizara maimaimpoana ny fahaiza-manaony, ny fifandraisany amin’Andriamanitra, ny talentany, ny vola ananany…
4 – Ankizy mamonjy ny Ankizy toa azy amin’ny alalan’ny fifanoloran-tanana amin’izay atao rehetra sy iainana
5 – Ankizy Apôstolin’ny Ankizy amin’ny alalan’ny vavaka, ny famindram-po, ny fisokafana amin’ny hafa.

Ny Epifania no andro natokana hankalazana maneran-tany ny
Andron’ny Ankizy Misionera.

Anton’ny nanorenana ny « Fivondronan’ny Pretra Iraka »

1 – Zava-misy: Fisarahambazan’ny samy kristianina
2 – Tsy fahalalana ny antony hitoriana ny VAOVAO MAHAFALY
3 – Ny fialangalanan’ny Pretra amin’ny asa maha-misiônera
4 – Ny fahabangan’ny toe-tsaina sy toe-po misiônera.

Tanjona sy Fomba fiasa

1 – Fanetsiketsehana sy fanofanana ho Pretra sy Relijiozy amin’ny Asa maha-iraka
2 – Mifandray sy miara-miasa amin’ny Direktera sy ny Sekretera Nasionalin’ny O.P.M
3 – Mampiofana ny olona hitory ny vaovao Mahafaly

Ny 2 Febroary no natokana ankalazana azy